07.07.16 Cottier-Boys : un EMS en perpétuel mouvement

En date du 26 mai 2016, au terme d’un audit réalisé par EdelCert &Inspectorat, Cottier-Boys s’est vu décerner la Certification PRP Bientraitance pour toute la sphère de l’institution.

Le thème de la Bientraitance figurait au plan annuel des objectifs 2016 de l’EMS. La démarche visait à définir les principes fondamentaux de la bientraitance et de ses applications mais aussi à constituer et valider le fondement de toutes les bonnes pratiques professionnelles de l’établissement.

 

 

 

L’équipe cadre (de ga. à dr.): Manon Baudoz, animatrice ASE ; Christian Pahud, chef cuisines ; Anne Perron, intendante ; Patricia Fayard, directrice ; Clémence Bole, infirmière cheffe adjointe ; Frédéric Balligand, chef technique chargé de sécurité ; Angélique Koné, infirmière cheffe ; Marilyne Beauverd, secrétaire comptable.

Cottier-Boys est depuis de nombreuses années proactif dans le développement d’activités et de prestations orientées vers le bien-être des résidents et des collaborateurs. De fait, de nombreux projets ont été menés à bien pour améliorer nos attitudes, nos comportements, notre environnement et notre gouvernance. La Certification PRP Bientraitance est donc la validation externe de notre dynamique et de notre engagement dans l’amélioration d’un processus complexe apparenté au concept de qualité de vie, en constante interaction entre éthique, relationnel, pratique et durée.

Certification PRP Bientraitance

Prévention des risques professionnels & Qualité de vie de la personne adulte vulnérable en milieu institutionnel.

La démarche se veut avant tout préventive et positive avec pour but principal de favoriser la coordination d’actions en faveur de la bientraitance des personnes adultes considérées comme vulnérables et de la reconnaissance du travail réalisé par les professionnels.

La certification PRP Bientraitance a pour but de favoriser le développement d’une culture de la sécurité qui ne soit plus axée sur la faute, sur l’individu, sur le mythe de l’infaillibilité humaine, mais qui soit ouverte, constructive, non culpabilisante […].

La culture de la bientraitance s’inscrit donc non seulement dans la gestion des risques à partir des facteurs de risques connus et décrits dans le guide d’évaluation, mais surtout dans une démarche d’amélioration continue de la qualité centrée sur les besoins des bénéficiaires et leur qualité de vie.

(source : www.4steps.ch)

Cuisine et durabilité

Cottier-Boys, c’est aussi la participation volontaire à l’analyse par la société Beelong de l’impact des pratiques d’achats alimentaires de sa cuisine en matière de développement durable. L’analyse rend compte de la note C, soit une note au-dessus de la moyenne.

En quelques chiffres, la restauration à l’EMS Cottier-Boys, c'est:

  • 60.5% de produits suisses,
  • 91.5% de produits de saison,
  • 34% de produits labellisés,
  • 9.5% de produits carnés,
  • 75.5% de produits bruts travaillés en cuisine.

 

 

L’équipe cuisine (de ga. à dr.) : Chutikan Thaodé, apprentie 3e année ; Aurélie Dubuis, cuisinière ; Christian Pahud, chef cuisines ; Patricia Fayard, directrice.

En parallèle de cette démarche, notre chef Christian Pahud a initié le projet de labellisation Fourchette verte, label que nous avons reçu à l'automne 2015. Comme il l’explique, à Cottier-Boys il fait donc « bien manger » !

« Il est très agréable de pouvoir expliquer à nos résidents, qui sont, ne l’oublions pas, nos clients et à leur famille ce que nous leurs servons quotidiennement dans l’assiette. Malgré le grand âge et souvent la maladie, nos séniors  méritent une fin de vie digne et notre devoir est de faire tout notre possible pour eux. Nous les traitons comme des membres de notre famille en leur servant une cuisine de qualité.

Utiliser  le commerce local et de ce fait aider les petits artisans, consommer des produits régionaux, suisses et/ou, dans la mesure du possible, labellisés, avoir la conviction de ce que l’on fait et l’envie de le faire est à la portée de tous, ne coûte rien et apporte beaucoup ! Avec Beelong, c’est 100% gagnant ! »

Enfin, les cuisines, c’est aussi un intérêt marqué pour l’accompagnement des apprentis, avec une jolie réussite au CFC de Chutikan Thaodé.

C’est donc avec beaucoup de plaisir mais aussi de fierté que nous partageons les résultats de nos exigences en faveur du bien vivre et du bien travailler en EMS, gages de qualité, concrétisées au quotidien par des équipes engagées.

 

Patricia Fayard

Directrice 

Pour en savoir plus sur les projets de l’EMS Cottier-Boys, visitez notre site web