06.12.17 Les contours du futur EPSM de Château-d’Oex sont désormais connus

Le lauréat du concours architectural mis sur pied par la Fondation Cogest’ems à Château-d’Oex a été désigné.

Communiqué de presse

Château-d'Oex, le 4 décembre 2017

Le lauréat du concours architectural mis sur pied par la Fondation Cogest'ems à Château-d'Oex a été désigné. Il s'agit du projet " Comme à la maison " du bureau d'architecture Siegrist Theubet à Bienne. Près de 13.4 millions de francs seront investis dans la construction du nouvel établissement psycho-social médicalisé sur les hauts de Château-d'Oex.

" C'est une étape importante qui vient d'être franchie. Et nous sommes très heureux du succès rencontré ", relève Serge Gétaz, directeur de la Fondation Cogest'ems. En juin dernier, la Fondation a lancé un concours d'architecture pour la création d'un nouvel établissement psycho-social médicalisé de 43 lits, l'EPSM Le Rond-Point, sur les hauts de Château-d'Oex. Après examen des 44 dossiers déposés, le jury a désigné son lauréat à la mi novembre.Il s'agit du projet " Comme à la maison " du bureau d'architecture Siegrist Theubet à Bienne. L'ensemble des projets est à découvrir dès ce soir (17h00) et jusqu'au 16 décembre à la Grand Rue 102 à Château-d'Oex.

Contraintes architecturales
Le projet architectural devait tenir compte de deux missions de la Fondation Cogest'ems :d'une part, le maintien des acquis et la réhabilitation (2 unités de soins de 14 lits en chambres individuelles), et d'autre part, le maintien pour de la psychiatrie vieillissante (1 unité de soins de 15 lits en chambres individuelles). Autre défi architectural : intégrer ces unités de soins dans trois maisonnées distinctes, comprenant logements intimes et espaces collectifs fonctionnels et conviviaux. L'EPSM Le Rond-Point accueillera également l'administration centralisée de toute la Fondation Cogest'ems, le service technique-entretien transports-sécurité, et le service hôtelier-intendance. Construit dans le périmètre du Pôle Santé, il fera partie du plan partiel d'affectation L'Etambeau, intégrant également le nouvel Hôpital du Pays-d'Enhaut et le nouveau bâtiment de l'EMS Praz-Soleil.

13.4 millions de francs
" Le bureau Siegrist Theubet est le seul à nous avoir proposé un dossier comprenant trois maisonnées distinctes, avec des accès séparés, ajoute Serge Gétaz. C'est notamment ce qui nous a séduits. Le projet a également été conçu de manière rationnelle avec une exploitation simple et optimale des locaux. La volumétrie des bâtiments est bonne, l'accès au site est bien conçu. Le tout s'intègre parfaitement aux exigences du plan partiel d'affectation ". Le premier coup de pioche est prévu pour le printemps 2019. Coût des travaux : près de 13.4 millions de francs. L'ouverture de l'établissement psycho-social médicalisé est quant à elle agendée à fin 2021.

Créée en 2015, la Fondation Cogest'ems gère actuellement quatre institutions pour un total de 84 lits au Pays-d'Enhaut (hébergement, assistance, surveillance, soins de patients atteints dans leur santé mentale). La construction de l'EPSM Le Rond-Point s'inscrit dans sa volonté de répondre au mieux à l'évolution des besoins et à la prise en soin des personnes atteintes de maladies psychiatriques.

www.cogestems.ch 

Renseignements et interviews : Serge Gétaz, Directeur Général de la Fondation Cogest’ems, 026 924 20 30, info[at]cogestems.ch